Devouges

Le premier Alfortvillais à tomber est Camille DEVOUGES, qui exerce le métier de couvreur lorsqu’il est mobilisé. Il est le fils aîné d’une famille de 5 enfants. Son père, Victor, est caoutchoutier, peut-être dans l’entreprise alfortvillaise Le Renard, installée rue Deterville (actuelle rue Marcel Bourdarias) depuis 1868.

Appartenant au 57è bataillon de chasseurs alpins, il est envoyé rapidement sur le front Est de la France ou il meurt à Schirmeck, le 19 août 1914 à l’âge de 25 ans.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Votre message

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.