Section 2

Chapitre 1

Alfortville avant la guerre

Jusqu’au XIXème siècle, le bourg de Maisons qui s’est formé au Xème siècle, au sud du confluent de la Marne et de la Seine, ignore les rives marécageuses et inhospitalières du fleuve qui demeurent vides de population.

Avec le développement industriel et l’accroissement démographique de la région parisienne, ces terres jusqu’alors méprisées se peuplent d’ouvriers, d’employés qui peu à peu développent leur quartier à l’écart de la rurale Maisons-Alfort.

En 1849, la construction de la ligne de chemin de fer Paris-Lyon-Marseille en séparant Maisons-Alfort de sa section d’Alfort-ville renforce le sentiment des habitants du hameau d’Alfortville de leur spécificité par rapport à leurs voisins Maisonnais. En 1883 ils pétitionnent afin que leur cité soit érigée en commune distincte, ce qu’ils obtiennent par la loi du 1er avril 1885.

Rapidement, la jeune commune qui compte alors 6600 habitants se dote des équipements nécessaires à son développement et à son identité communale. La mairie est construite en 1887, le cimetière en 1888.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Votre message

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.